Bassins et fontaines

C'était l'usage dans les monastères de disposer d'un point d'eau dans le milieu du cloître (le bassin du prieuré des Bronzeaux marque une différence en se positionnant dans un coin du cloître). Dans les abbayes cisterciennes cet usage est systématique, qu'il s'agisse d'un puits, d'une citerne ou mieux encore d'un bassin alimenté par une eau de source par adduction souterraine. Ces lavabos où les moines se lavaient les mains avant le repas, étaient généralement constitués de deuxx vasques superposées. Les orifices aménagés sur le pourtour de la vasque supérieure faisaient office de robinets en se déversant dans la vasque inférieure.

Bassin de l'abbaye de Prébenoît

Bassin de l'abbaye d'Aubazine

Bassin de l'abbaye d'Aubazine

Bassin du prieuré de Grandmont des Bronzeaux

Bassin de l'abbaye de Bonnaigue

Fontaine du prieuré de St Michel de Grandmont : vasque de fontaine de cloître, taillée dans un seul bloc, dont le pourtour est orné d'arcades sculptées dans l'épaisseur du bloc, qui reposent sur douze demi-colonnettes, portant des chapiteaux de forme tronco-pyramidale. Tout autour, sous les arcades, six orifices circulaires permettaient la sortie de l'eau sous forme de jets ...