Croix de Jouac

Cette croix à double face de l'Oeuvre de Limoges du XIIIème siècle  se présente comme une croix pattée avec croisée ronde recouverte de plaques de cuivre en émail champlevé et de figures d'appliques aux seuls yeux émaillés. A la face, se trouve un Christ fixé sur une plaque cruciforme surmonté de la main de Dieu sortant d'une nuée au-dessus du titulus portant la formule traditionnelle INRI. En dessous, Adam sortant du tombeau lève ses mains vers le Christ.


Les plaques des potences comportent des motifs décoratifs différents, sur fond bleu identique à celui de la croix. Des figures d'appliques y sont clouées représentant à droite la Vierge et à gauche saint Jean, suivant l'iconographie habituelle du calvaire, en bas saint Pierre et en haut un personnage indéterminé. Au revers, une plaque cruciforme en cuivre doré émaillé, bordée de perles et rosaces au repoussé, occupe la partie centrale de l'oeuvre. Elle était décorée de cinq grands disques d'émail portant une étoile à huit rais dont seuls trois subsistent aujourd'hui et qui encadrent un médaillon central représentant le Christ glorieux à mi-corps. Les potences portent les symboles des évangélistes : en haut, l'aigle, à droite le lion, en bas l'ange et à gauche le boeuf, sous forme de griffon ailé. Une croix du musée de Guéret présente une iconographie semblable.


La gamme chromatique de cette croix est très simple. Au fond général d'émail bleu, viennent s'ajouter des liserés blanc et rouge, couleurs que l'on retrouve pour le médaillon du revers et les étoiles, qui sont dessinés sur un bleu lapis profond différent du fond général.

 

(Source - Emaux Limousins du Moyen Age / Images du Patrimoine)

 

  • facebook-square
  • flickr-square
  • Twitter Square