Croix de Saint-Priest-Taurion

Cette croix à double traverse de l'Oeuvre de Limoges du XIIIème siècle est formée de plaques de cuivre doré gravé et ciselé, clouées sur une âme en bois.

 

Elle est décorée de cristal de roche, de pierres et de turquoises en cabochon. Au revers, une très belle intaille antique montée en bâte, a été inserée juste sous la croisée ronde. Celle-ci est ornée à la face d'un cristal de roche moderne dissimulant totalement la logette à relique en forme de croix creusée dans l'âme en bois et destinée à renfermer un morceau de la Vraie Croix (comme les reliquaires des Billanges et de Guéret), et au revers d'un gros cristal monté en cabochon. Cet ensemble est fixé par un axe central sur une tige ornée en son sommet d'un noeud godroné orné de petites turquoises, tige venant s'emboîter sur un pied à noeud supérieur, semblable au précédent.


Le pied en tripode comporte six figures d'appliques rivetées représentant des reptiles (un d'entre eux manque) séparés les uns des autres par des rinceaux à palmettes émaillées de bleu clair, de turquoise et de rouge, sur un fond bleu foncé. Les queues de ces animaux s'enroulent à la base du noeud pour l'entourer de six volutes fortement marquées. Le pied de la statuette-reliquaire des Billanges présente une organisation similaire.

 

(Source - Emaux Limousins du Moyen Age / Images du Patrimoine)