Châsse du Prieuré du Chalard

Cette châsse conservé au prieuré du Chalard, du milieu du XIIIème siècle, fait partie de la série des châsses limousines émaillées. On retrouve la forme de l'édifice à toit en bâtière, constituée du remontage de cinq plaques rescapées de nombreux vols, assemblées en 1987 sur une âme de bois moderne.

 

Dès 1857, l'abbé Texier signalait "une sainte Vierge tenant l'Enfant Jésus dans une gloire elliptique supportée par quatre anges", qui avait disparu en 1890 quand Ernest Rupin décrivit ce reliquaire. En 1910, Tenant de la Tour publia un dessin de la plaque émaillée du pignon aujourd'hui disparue, connue également par une photographie de Rupin. Enfin, cette châsse fut dérobée en 1981 et cinq de ses plaques retrouvées en 1986, le Christ en Majesté non émaillé du pignon ayant disparu.

 

Enfin, il convient de noter que le musée de Cluny avait reçu en dépôt en 1934 une plaque émaillée avec trois apôtres, provenant de cette oeuvre.
Le programme iconographique de cette châsse répond à une volonté dogmatique assez simple : Vierge à l'Enfant et Majesté du Christ à la face principale, entourés des douze apôtres, comme sur la châsse de Saint-Viance et la plaque du musée de Limoges, et saints non identifiés sur les pignons alors que nous ignorons totalement quelles pouvaient être les représentations du revers qui présentaient peut-être une iconographie particulière à saint Geoffroy.

 

(Source - Emaux Limousins du Moyen Age / Images du Patrimoine)

 

  • facebook-square
  • flickr-square
  • Twitter Square