Associations du patrimoine et scientifiques

 

Le patrimoine a été sujet à de nombreuses créations de sociétés savantes en Limousin qui compte parmi les plus anciennes de France. Nombre d'entre elles perdurent et sont toujours engagées dans la sauvegarde et la valorisation du patrimoine. Ce tissus associatif est au coeur d'une véritable dynamique scientifique qui permet au visiteur d'accéder à de nombreux édifices et de découvrir les lieux accompagnées de personnes érudites et passionnées.

 

A ce réseau associatif exceptionnellement fourni s'associent des bureaux d'études et d'archéologie reconnus qui viennent en soutien sur des chantiers complexes, apportant leur expertise.

Connaissances et passions ...

RHL Rencontres des Historiens du LIMOUSIN

L'association Rencontre des Historiens du Limousin réunit des chercheurs de formation universitaire (au moins titulaires d'une maîtrise ou d'un master) mais majoritairement non universitaires de profession. Elle fut fondée en 1976 par Louis Pérouas, rapidement épaulé par Alain Corbin, Bernadette Barrière, Jean-Claude Peyronnet, Dom Becquet, Jean Tricard, etc. Elle est la seule association de ce type en France à regrouper des historiens des différentes époques (Moyen Âge, temps modernes, période contemporaine) travaillant à l'échelle d'une région entière. Son activité principale consiste à ouvrir des chantiers sur l'histoire du Limousin et d'en publier les résultats à l'intention des spécialistes mais aussi du grand public. Ces ouvrages sont édités par Pulim (Presses universitaires de Limoges, http://www.pulim.unilim.fr/).

Renaissance du vieux Limoges

L’association Renaissance du Vieux Limoges a pour objectif de :- classer, mettre en valeur et promouvoir la restauration des richesses artistiques, historiques et traditionnelles, situées à Limoges.- coordonner les efforts qui visent à améliorer les conditions de vie des habitants de Limoges.- aider et favoriser toutes activités commerciales, artisanales, culturelles et d’accueil, en amenant un courant de visiteurs et en maintenant la clientèle demeurant sur place.- employer tous moyens utiles à faire connaître les anciens quartiers de Limoges tels que publications, conférences, visites, manifestations diverses.- susciter et encourager toutes actions similaires pour la protection et la mise en valeur des sites naturels ou historiques de la région.

Société Archéologique et Historique du Limousin

Créée en 1845, la Société Archéologique et Historique du Limousin consacre ses activités à la connaissance et à la conservation du patrimoine limousin. Grâce à l’action de ses membres de précieuses collections ont été rassemblées qui constituent l’origine des deux musées d’art de Limoges : musée national Adrien-Dubouché et musée municipal des Beaux-arts. Son siège social est aux Archives départementales de la Haute-Vienne.

 

 

 

Société scientifique historique et archéologique de la Corrèze

La Société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze est une très ancienne société.Ses activités sont variées : consultation de ses collections, (elle dispose en particulier d'une bibliothèque de plus de 25 000 volumes), prêts, édition d'un bulletin annuel, conférences, sorties culturelles, réunions mensuelles, conseils, aide et assistance aux étudiants et chercheurs. Notre objectif est double : Multiplier les échanges avec toujours davantage de personnes, sociétaires ou non. Diffuser les connaissances d'histoire régionale, notamment celle de notre pays, la Corrèze et la vicomté de Turenne.

Marguerite GUÉLY, présidente 41 rue Pierre Benoit, 19100 Brive-la-Gaillardetel : 05 55 88 26 18  michel@guely.com

 

 

 

La Société des sciences naturelles, archéologiques et historiques de la Creuse

Fondée en 1832 est la doyenne des sociétés savantes du Limousin. Forte de 650 membres, elle est sans doute la plus importante compte tenu de la population départementale. Fondatrice du musée de Guéret, elle en a assuré bénévolement l'administration de 1837 à 1970. Elle édite chaque année des Mémoires regroupant les travaux de ses adhérents traitant des sciences naturelles, de l'archéologie, de l'histoire, de l'histoire de l'art, de l'histoire littéraire et de l'ethnographie. Ces travaux sont présentés par leurs auteurs lors de réunions publiques bimestrielles. Elle publie également des ouvrages réunis dans la collection Études creusoises, ainsi que des cédéroms et ouvrages hors collection. La bibliothèque de la Société est ouverte à tous les mercredis de 14 h à 17 h (seuls les membres peuvent emprunter des ouvrages).

 

Société Française d'Archéologie

La Société française d’Archéologie s’est appuyée, dès l’origine, sur un réseau de délégués régionaux, universitaires et responsables de sociétés savantes locales, qui permet à ses adhérents d’avoir les informations sur l’actualité de l’architecture et du patrimoine en régions et qui permet de faire vivre et d’animer la Société sur le plan local. Ces délégués se réunissent une fois par an pour faire remonter les informations et les questions des sociétaires.

Les informations données sur ce site ont été fournies par ces délégués régionaux. Elles n’ont pas prétention à être exhaustives mais sont un indicatif de la vitalité de la recherche dans les domaines de l’architecture et du patrimoine en région.

 

Association de Connaissance et Sauvegarde de Saint-Léonard de Noblat

L'association " Connaissance et Sauvegarde de Saint Léonard " (loi 1901), née en 1980, compte aujourd'hui plus de 280 adhérents. Elle a pour but de faire le maximum de recherches pour mieux connaître l'histoire de la ville, de ses alentours et de leurs habitants, d'en diffuser les résultats, d'aider à la sauvegarde du patrimoine et le mettre en valeur par tous les moyens dont elle peut disposer avec le concours de toute la population.

Renaissance de Solignac

 Créée en 1978, l'association Renaissance de Solignac Le Vigen a pour but de faire revivre en les faisant mieux connaître, ces deux bourgs du Limousin au passé prestigieux. Elle organise chaque année des manifestations culturelles et artistiques : conférences, expositions, concerts auxquels est attachée une réputation de qualité. Cette association a en charge de faire découvrir l'exceptionnel patrimoine du monastère de Solignac. http://renaissancesolignac.free.fr/patrimoine/patrim.htm 

Association de Salles-Lavauguyon

Les Amis de Saint-Eutrope est une association à but non lucratif issue de la loi 1901. Cette association fondée le 4 mars 1988, a pour but de promouvoir le rayonnement de son église du XIIème et de son prieuré des XIIème et XVème siècles dans le cadre du développement touristique et culturel de la commune. Pour mettre en valeur ce patrimoine, l’association organise toute l’année des randonnées à thème, des concerts, des spectacles, des expositions au prieuré (pendant la saison estivale qui débute de mi-mai jusqu’aux journées du patrimoine), des visites guidées de l’église et des fêtes de pays. Depuis quelques années un groupe de chanteurs en occitan s’est crée au sein de l’association. Ils vous feront découvrir la langue occitane à travers chants et diverses saynètes, notamment lors de la veillée limousine du mois de février. Elle a également édité des dépliants et une brochure sur l’église et le prieuré, des cartes postales et plus récemment un livre « La captive de Lavauguyon ». Des informations sur ses activités sont diffusées régulièrement à la presse et aux adhérents. Tel : 05.55.00.30.68

Tampon-Monts-du-Limousin-R.png

Trobar et trobadors

Troubadours Art Ensemble s'est constitué au fil des années autour de Gérard Zuchetto, chercheur, auteur, compositeur et interprète des troubadours. La recherche, comme voyage dans l'Art de Trobar, ainsi que l'interprétation vivante des chansons des troubadours s'appuient sur la connaissance du Moyen Âge occitan et du contexte poétique et musical de cet art lyrique. En parfaite conscience du sens profond des Cansos et en trouvant mots et mélodies dans les sonorités des instruments traditionnels et contemporains, et les ornementations vocales, Troubadours Art Ensemble donne à écouter une approche personnelle et originale de ce répertoire. Téléphone +33 (0)9 72 95 90 46 ou +33 (0)6 19 10 92 89 Direction artistique, programmation : Gérard ZUCHETTO tel : 09 72 95 90 46 / 06 08 33 56 44 - mail : trobartproductions@wanadoo.fr

 

DRAC Limousin

La direction régionale des affaires culturelles du Limousin, service déconcentré du ministère de la Culture et de la Communication, est chargée sous l’autorité des préfets de région et de département de l’application de la politique définie par la ministre. Elle a pour mission de participer au développement culturel, économique et social du Limousin aux côtés des autres administrations de l’État et en partenariat avec les collectivités locales, de contribuer à l’aménagement du territoire, de veiller à la transmission des savoirs et à la démocratisation de la culture par les enseignements et l’éducation artistiques et le développement des publics, de connaître, protéger, conserver et mettre en valeur le patrimoine, de promouvoir l’architecture et de soutenir la création artistique et les industries culturelles, et d’aider à la réalisation des équipements culturels de diffusion.

 

Centre d'Etudes Supérieures de Civilisation Médiévale de Poitiers

Le CESCM (Centre d’études supérieures de civilisation médiévale) est une Unité Mixte de Recherche (UMR) relevant de l’Université de Poitiers et du CNRS et lié par convention au Ministère de la Culture et de la Communication. Ce laboratoire, constitué de chercheurs et d’enseignants chercheurs, d’ITA et de IATOSS, développe des recherches dans tous les domaines de la civilisation médiévale. Outre le volet recherche, le CESCM est aussi un centre de formation, un centre de publication et un centre de documentation spécialisé, très impliqué dans la diffusion de l’information scientifique.

 

 

 

Centre d'Archéologie et d'Histoire Médiévales des Etablissements Religieux

Le programme de recherches consiste en l’étude des établissements religieux (prieurés et abbayes) et castraux dans leurs structures, dans leurs rôles et dans leur évolution sur le temps long (VIe-XVIIIe siècles). La zone géographique privilégiée est le nord de la France et plus particulièrement la Picardie. Le Centre, dans l’ensemble de ses travaux, recherche la liaison nécessaire entre toutes les disciplines intervenant dans la sphère archéologique : histoire, archéologie, géographie, architecture, prospection, toponymie….. Le Cahmer est responsable des fouilles du site de l'abbaye de Grandmont dans les Monts d'Ambazac.

 

 

Institut d'Etudes Occitane du Limousin

L’Institut d’Etudes Occitanes est une association créée en 1945 qui a pour but le maintien et le développement de la langue et de la culture occitanes dans son ensemble. Tous ceux qui sont aujourd’hui à l’IEO travaillent pour que l’occitan trouve la place qui est due à une grande langue d’Europe. C’est pour cela que l’IEO est en première ligne pour demander une place pour l’occitan dans la vie publique, les médias et l’enseignement.  Après sa redynamisation et sa professionnalisation en 1999, l’Institut d’Études Occitanes du Limousin fait aujourd’hui partie du paysage culturel de notre région. Créée en 1977, la Section Régionale Limousine de l’I.E.O. eut d’abord une vie associative intense : semaine culturelle occitane sur la place publique à Limoges, stages d’occitan, publication d’ouvrages et de revues, etc. Dans les années 80-90, le mouvement connaît une activité plus modérée.

 

Société Numismatique de haute-Vienne

La Société Numismatique du Limousin s'est donnée pour but de faciliter par des réunions, des colloques ou des publications, les recherches historiques, archéologiques, par des études économiques, artistiques ou techniques, interessant les monnaies et les médailles. Ses membres se réunissent chaque second samedi du mois de 14h00 à 16h30 dans la salle 4 du rez-de-chaussée de la Maison des Associations, 40 rue Charles Silvestre, Limoges. Les réunions se déroulent en deux parties, la première est réservée aux activités de l'association: informations diverses, mise au point de manifestations, projets... La seconde est consacrée aux communications, études, projections ou discussions sur des sujets numismatiques variés. Chaque séance se termine par une bourse d'échange.

 

 

Bureau d'Etudes Archéologie EVEHA

Les chercheurs d'Éveha sont présents dans différents domaines de la recherche historique et archéologique.

Éveha intervient dans toute la France afin d'étudier les vestiges archéologiques. Elle travaille avec les aménageurs publics et privés (Ville de Paris, Conseils généraux, Vinci, Eiffage, etc.) pour réaliser des opérations d'archéologie préventive en amont des travaux d'aménagement.Elle dirige également des opérations d'archéologie programmée afin de développer les recherches suivant des problématiques spécifiques.

Les chercheurs d'Éveha réalisent des études archéologiques du bâti, la plupart du temps dans le cadre de réhabilitations d'édifices anciens. Ces études permettent de mieux appréhender l'histoire du lieu et contribuent à la réalisation de restaurations plus respectueuses de notre patrimoine historique architectural.

L'étude documentaire menée par les chercheurs dans les archives permet de répertorier des informations historiques sur un lieu donné. Dans le cadre de recherches archéologiques, elle peut constituer un éclairage complémentaire.

Éveha s'investit dans des projets de modélisation des informations archéologiques grâce à des systèmes d'information géographique (SIG). Elle met également à disposition d'autres institutions des topographes pour des opérations archéologiques en France et à l'étranger. En parallèle des fouilles archéologiques et des études, ou en complément de ces dernières, Éveha développe des projets de valorisation du patrimoine historique ou archéologique. Elle réalise ainsi des publications, des expositions, ainsi que des projets scénographiques de mise en valeur (Pays des Monts et Barrages, Tours de Carbonnières, etc.).

Fouilles des puits Éveha dispose d'un service dédié à la fouille des puits.

 

 

Histoire et mémoire du pays de Saint-Yriex

Créé en 2009 dans le cadre du Centre d'Animation et de Loisirs Culturels, l'Atelier Histoire et Mémoire au Pays de Saint-Yrieix réunit toutes les personnes qui s'intéressent au passé et au patrimoine historique du pays arédien au sens large : sud Haute-Vienne, nord Dordogne et ouest Corrèze, c'est-à-dire cette petite région dont la ville de Saint-Yrieix-la-Perche est le seul centre urbain de plus de 7 000 habitants. Il doit son nom à Arédius qui fonda ici un monastère dans la seconde moitié du VI° siècle  et dont les domaines s'égaillaient au coeur du triangle Limoges-Périgueux-Brive, entre les rives de l'Isle et celles de la Vézère.

 

Association du chateau de Lavauguyon

Ce château des XIIème et XVème siècles, aujourd’hui en ruines, est situé au cœur du village de Lavauguyon. C’est un site encore peu connu des visiteurs. Positionné à 20km de Rochechouart et 50km de Limoges, ce château est dressé sur la commune de Maisonnais-sur-Tardoire, et non des Salles-Lavauguyon (le village autour du donjon est partagé entre ces deux communes). Le visiteur peut observer les restes d’un château médiéval, encore en partie cachés par la végétation. L'association refait revivre le site dans une démarche de valorisation et d'ouverture au grand public.

 

Sassag : Société des Amis de Saint-Sylvestre et de l'Abbaye de Grandmont

Nous sommes une bien ancienne association, puisque fondée en 1934. Mais nos objectifs sont restés les mêmes

  1. Sauvegarder les objets artistiques conservés dans l'Eglise paroissiale

  2. Faire connaître l'histoire de cette puissante Abbaye de Grandmont fondée en 1076, dont le rayonnement dans toutes les connaissances fut prodigieux au Moyen-âge et s'étendit à l'Europe entière

  3. Retrouver les vestiges, les classer, les organiser pour l'instruction et le plaisir des touristes curieux des vestiges du passé

Nous avons pu, en particulier commencer à matérialiser notre troisième objectif au cours de ces dernières années, grâce à l'appui de la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement du Limousin, aux membres de l'association, aux généreux donateurs et au travail intensif d'une équipe d'archéologues dirigée par le Professeur Philippe RACINET de l'université Jules Verne de Picardie.

Tous les ans, des membres de l'association participent à des travaux d'entretien du site, nettoyage, débrousaillage, taille d'arbres,... afin de faciliter le travail des archéologues.