top of page

Fête de la Nativité dans l'art roman

Parmi les chapiteaux romans qui représente la Nativité, voici celui de l'église Lubersac.on y retrouve la Sainte Vierge couchée et près d'elle l'enfant Jésus. Derrière elle, veillant et protégeant sa fem

me et l'enfant, saint Joseph assis sur un fauteuil qui ressemble à celui de sainte Marie sur le chapiteau de l'Incarnation. Les rois Mages, à droite du petit Jésus lui offrent, le premier à genoux un pain d'encens, le deuxième, debout, de l'or dans le creux de sa main et le troisième debout, de la myrrhe. Dans le fond, on aperçoit les têtes d'un âne et d'un boeuf dans une arcade figurant l'étable.












En cette période de Noël, voici une enluminure exceptionnelle de la Nativité provenant du Sacramentaire de la cathédrale de Limoges du XIIème siècle. Il n'est pas un historien de la miniature romane qui n'ait été frappé par la beauté du sacramentaire de la cathédrale Saint-Etienne de Limoges. La véhémence baroque, la stylisation exacerbée, les couleurs violentes ou subtiles des enluminures de ce manuscrit en font un chef-d'oeuvre incontesté.










Retrouvez une belle fresque romane de la Nativité en l'église de Boussac-Bourg. Profitez en pour découvrir ces deux églises qui présentaient une disposition curieuse, bâtie à la même époque, parallèlement l'une à l'autre. Elles furent reliées par un passage. Il semble que la plus petite, munie d'un clocher, était à la paroisse ; l'autre, plus grande et sans clocher, devait être l'église du prieuré dépendant de la prévoté d'Evaux.



Vous souhaitant mes meilleurs voeux pour ces fêtes de fin d'année,


Bien cordialement,

Alain PETIT


Featured Posts
Recent Posts