A quel saint se vouer ?

Dans le film "La vache et prisonnier" diffusé encore cette semaine, les personnages invoquent un saint libérateur des prisonniers ! Certains d'entre vous auront sûrement reconnu le saint limousin Léonard de Noblat, qui dès le XIème siècle, reçoit les doléances des croisés partis pour Jérusalem. L'évêque de Limoges accompagne le développement de ce pèlerinage en concurrence avec celui de saint Martial de Limoges.





Le culte de saint Léonard de Noblat se diffuse dans tout l'Europe et en Terre Sainte, entre le XIIème et le XVème siècle, toujours pour sa capacité à intervenir dans la libération des prisonniers.


Ce petit clin d'oeil à un film mythique du cinéma rappelle la renommée lointaine d'un grand pèlerinage médiéval !


Au-delà de son intercession pour la libération des prisonniers, les femmes enceintes viennent sur son tombeau pour solliciter une bonne "délivrance" jusqu'au XIXème siècle.


Retrouver l'histoire de ce saint sur https://www.limousin-medieval.com/saint-leonard

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Centre de la Culture

du Limousin Médiéval

© Copyright 2013 A. PETIT / Tous droits réservés Centre de la Culture du Limousin Médiéval