CHEFS-D'OEUVRE ROMANS DE SAINT-MARTIAL DE LIMOGES

November 24, 2019

La Ville de Limoges, en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France (BnF), organise du 23 novembre 2019 au 24 février 2020, l’exposition « Chefs-d’œuvre romans de Saint-Martial de Limoges » au musée des Beaux-Arts de Limoges. Elle s’inscrit dans le cadre du cycle de présentations d’œuvres hors-les-murs intitulé « Dans les collections de la BnF ».

 

Cette exposition, dédiée aux activités artistiques liées à Saint-Martial de Limoges se décompose en trois thématiques (l’essor exceptionnel de Saint-Martial du Xe  au XIIe  siècle, la spiritualité, le monde de la couleur).

 

Un prêt exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France

À cette occasion, la Bibliothèque nationale de France a exceptionnellement accordé le prêt de quatorze manuscrits médiévaux (IXe -XIIe  iècles) provenant de l’ancienne abbaye Saint-Martial de Limoges. Conservées pour la plupart depuis 1730 dans les collections de la Bibliothèque royale, ces pièces de choix illustrent l’histoire de son scriptorium, à l’époque romane. Ces ouvrages précieux et uniques, destinés aux célébrations chrétiennes, vont de ses débuts (Première Bible de Saint-Martial, Lectionnaire de Saint-Martial…), jusqu’à son âge d’or (Seconde Bible de Saint-Martial, Vie de saint Martial…), en passant par l’évocation des autres foyers de production apparentés (Sacramentaire de la cathédrale Saint-Étienne de Limoges,  Tropaire-prosier d’Auch).

 

« Dans les collections de la BnF : Chefs-d’œuvre romans de Saint-Martial de Limoges », la célébration d’un millénaire


À présent que l’abbaye vient de célébrer son millénaire (1018-2018) et que des vestiges archéologiques ont resurgi au cœur de Limoges, sur la place de la République, confirmant le caractère exceptionnel de ce monument, le musée des Beaux-Arts de Limoges a souhaité, avec le soutien de la Ville et de la BnF, rassembler sous la forme d’une exposition différents témoignages artistiques de l’abbaye au temps de sa prospérité. Une sélection de manuscrits est ainsi mise en regard avec des chapiteaux et divers objets dont des émaux champlevés - leur essor fulgurant en Europe vers 1200 est dû en grande partie à des commandes de l’abbaye pour ses prieurés- soit au total une quarantaine de pièces. Le parcours s’organise en trois séquences - Saint-Martial : un essor exceptionnel (XIe-XIIe  siècles), la spiritualité : liturgie et musique, le monde de la couleur - et est complété par un documentaire présentant les dernières fouilles archéologiques menées sur le site de l’abbaye et par une évocation des techniques de l’enlumineur, du sculpteur et de l’émailleur.

 

Un ouvrage édité à cette occasion

L’exposition «Dans les collections de la BnF : Chefs-d’œuvre romans de Saint-Martial de Limoges » est assortie d’un ouvrage accueillant des contributions thématiques de spécialistes adressées à un large public. Il permettra d’offrir une synthèse renouvelée sur la richesse de la production artistique de Saint-Martial, de l’architecture à la musique, en passant par la sculpture, l’enluminure et les émaux, et cela à la lumière des recherches récentes .

 

#limoges #SaintMartial #abbaye #ArtRoman

 

Please reload

Featured Posts

"Destination Limousin" à la radio !

March 13, 2020

1/8
Please reload

Recent Posts

December 22, 2019

Please reload

Archive