COLLOQUE HISTORIQUE DU DIOCÈSE DE TULLE AU DIOCÈSE "CORRÉZIEN" 1317 - 2017

April 4, 2018

Vendredi 6 et samedi 7 avril 2018 / Ensemble scolaire Edmond Michelet, site Bossuet à Brive

 

Sous le patronage de Monseigneur Bernard Ardura, président pour le comité pontifical des sciences bibliques et historiques, et M. Bernard Barbiche, professeur émérite de l’Ecole nationales des Chartes.

 

Le 13 août 1317, le pape Jean XXII crée 17 diocèses dans la zone sud de la France. Cette politique pastorale et ecclésiastique a fortement imprimé l’histoire religieuse «méridionale» et du Limousin. A l’occasion de la célébration des 700 ans du diocèse de Tulle il est proposé de faire le point sur l’état de la recherche et de dégager un certain nombre de perspectives pour mieux appréhender la vie de l’Église catholique dans le diocèse depuis sa fondation. Ce colloque abordera l’histoire du diocèse de Tulle de 1313 à 1789, puis le diocèse "corrézien" issu du rétablissement concordataire de 1817.

 

SESSION 1 : NAISSANCE D’UN DIOCÈSE

Seront abordés la création du diocèse à partir des archives pontificales du XIVème siècle, ainsi que la transformation d’une abbaye bénédictine en chapitre cathédral sécularisé, sans oublier les liens de l’abbaye de Tulle, puis de l’évêque, avec le sanctuaire de Rocamadour.

 

SESSION 2 : UN DIOCÈSE ENTRE RÉFORMES ET RÉVOLUTIONS

Une réflexion sera menée pour comprendre comment le diocèse de Tulle, au territoire limité, met en place la réforme du Concile de Trente: séminaires, collèges, établissements hospitaliers, développement des congrégations religieuses. C’est la figure de l’évêque tridentin qui sera analysée à travers son œuvre de gouvernement.

 

 

SESSION 3 : MORT ET RÉSURRECTION D’UN DIOCÈSE

Créé par la constitution civile du clergé, le diocèse "corrézien" fait une première apparition à la Révolution. Disparu lors de la signature du Concordat de 1802, il est rétabli par le Concordat de 1817 et 1823. Mgr de Mailhet de Vachères et ses successeurs, notamment Mgr Berteaud, s’attacheront à reconstruire le diocèse : séminaire, enseignement catholique, congrégations religieuses, paroisses, etc.

A la même époque un élan missionnaire traverse le diocèse favorisant de nombreuses vocations religieuses et missionnaires, à l’exemple de St Pierre Dumoulin Borie, martyr au Tonkin, ou le père Dubernard, mort au Tibet.

 

SESSION 4 : LES DÉFIS CONTEMPORAINS

La 3ème République, le pontificat de Léon XIII, la séparation de l’Église et de l’État créent une tension qui suscitera un catholicisme social réconcilié avec la République : l’avocat Charles Lachaud et Marc Sangnier sont les représentants de cette époque. Émergera alors un catholicisme marqué par l’Action Catholique, en particulier par la JAC (Jeunesse Agricole Chrétienne), qui imposera durablement son emprunte sur le diocèse.

 

 

Please reload

Featured Posts

Le succès du patrimoine Limousin

February 5, 2017

1/7
Please reload

Recent Posts

January 28, 2019

Please reload

Archive
Please reload