Incontournable, 29 septembre 2017, la conférence sur le troubadour Bernard de Ventadour à Limoges

September 7, 2017

Chercheurs, poètes et artistes réunis à Darnets près de Moustier Ventadour les 9 et 10 septembre 2016 ont célébré Bernard de Ventadour, « le troubadour le plus lyrique du xiie siècle et l’un des plus grands poètes de l’amour de tous les temps » selon Moshé Lazar, auteur de l’édition complète de ses Chansons d’amour (Ed. Carrefour Ventadour). 
A l’occasion de la parution en juin des actes de ce colloque international, Bernard de Ventadour, folle amour et courtoisie (Cahiers de Carrefour Ventadour 2017), réunissant les interventions de Marcel Bénabou, Geneviève Brunel-Lobrichon, Francesco Carapezza, Anna Ferrari, Gaia Gubbini, Pierre-Marie Joris, Lucia Lazzerini, Milena Mikhailova, Christian Remy et Marie-Jeanne Verny, nous proposons au public limousin de prolonger cette rencontre avec « leur » Bernard de Ventadour par une création poétique et musicale « d’oïl en d’oc ». 

Événement placé sous l’égide de l’Association Internationale d’Études Occitanes (AIEO), présidente Rosa Maria Medina Granda, et co-organisé par les Trobadas et Carrefour Ventadour en partenariat avec l’Université Bordeaux-Montaigne (TELEM) et l’Université de Limoges, et la gracieuse hospitalité de la Nouvelle Aquitaine.

15 h 30 : Ouverture par la présentation du volume d’Actes, Bernard de Ventadour, folle amour et courtoisie, Cahiers de Carrefour Ventadour 2017, par Katy Bernard, professeur à l’Université de Bordeaux Michel de Montaigne et Présidente de Trobadas et Luc de Goustine, chargé de l’édition à Carrefour Ventadour.

16 h 15 : « En lei ma mortz se mira, can sa gran beutat remir » : la déréalisation du sujet amoureux chez Bernard de Ventadour par Milena Mikhailova, Université de Limoges.
Le regard est omniprésent dans les chansons de Bernard de Ventadour. Relu à travers les théories de la vision et de la pneumatique, il laisse voir un autre visage de la mort du sujet amoureux. Une analyse de la physiologie du fantasme chez le troubadour nous permettra de voir la modernité de sa parole d’amour qui n’a cessé de nourrir l’imaginaire moderne.
Discussion
Un stand d’ouvrages sera tenu par Magali, de la Libararia occitana de Limoges.

17h30 : Création poétique française et occitane 

Del lop e de la cèrvia/Du loup et de la biche
de Luc de Goustine
Traduction occitane (limousin) par Jean-Pierre Lacombe

Voix française : Luc de Goustine
Voix occitane : Jean-Pierre Lacombe
Musique originale et interprétation : Olivier Payrat

Fait divers survenu dans les années trente à quelques pas de Ventadour : un forgeron de campagne tue son voisin au retour de la foire. L’homme purge sa peine mais dès lors il rodera, redouté de tous et de lui-même jusqu’à la mort. Sa veuve élèvera leur fils, devenu lui, artisan du bois, et, par un balancement inscrit dans la terre et le ciel, ils feront sous le signe de la Biche équilibre à la malédiction du Loup. Ainsi naissent et se chantent aujourd’hui, encore et encore, les légendes… Autre rencontre ici, l’écriture d’origine, en français d’oïl, est retournée aux sources par son écho, en oc. Luc de Goustine, Du Loup et de la Biche - Del Lop e de la Cèrvia, Revirada lemosina dau Joan-Peire Lacomba, Lo chamin de sent Jaume éd. 2015.

Entrée libre à la conférence
Participation au spectacle 10 €. Étudiants, demandeurs d’emploi 5 €.

La clôture de la salle étant administrativement prévue pour 19h, il sera proposé à ceux qui le voudront de prolonger la soirée dans un restaurant voisin, près de la cathédrale.

renseignements et réservations

06 77 36 64 68 – 06 85 66 51 50

 

 

Please reload

Featured Posts

"Destination Limousin" à la radio !

March 13, 2020

1/8
Please reload

Recent Posts

December 22, 2019

Please reload

Archive
Please reload