Faire le ciel sur la terre Les images hagiographiques et le décor peint de Saint-Eutrope aux Salles-Lavauguyon (XIIe siècle)

July 5, 2014

Fondée sur le décor peint remarquable et jusqu’ici méconnu de l’église Saint-Eutrope des Salles-Lavauguyon, la présente étude explore les fonctions des images hagiographiques monumentales des XI-XIIe siècles. L’élargissement du questionnement à d’autres édifices permet d’éclairer leur rôle et leur inscription dans l’espace cultuel.
Se concentrer sur un « lieu d’images » suppose de définir les cadres d’une réflexion méthodologique. Ce livre s’appuie sur une approche contextuelle des œuvres visuelles en changeant d’échelle au fur et à mesure de l’analyse. L’auteur met en lumière la singularité et l’inventivité des concepteurs de chaque image en la replaçant dans sa série qui témoigne de la variété des occurrences du Haut Moyen Age au XIIe siècle. Détailler chaque cycle narratif permet d’examiner la façon dont la matière hagiographique est traduite en images et d’observer la construction ou la reconstruction de la vita peinte, les rythmes et les temps du récit.
Chaque cycle hagiographique est étudié à l’aune des thèmes qui sous-tendent l’ensemble  du décor. Se dessine ainsi l’acte de création qui a présidé à l’élaboration de celui du prieuré des Salles-Lavauguyon. Les intentions des commanditaires, des chanoines réguliers, se lisent entre les images qu’ils ont choisies et leur mise en œuvre. Une communauté canoniale qui se pense à travers son édifice et son décor et qui se positionne au sein de l’Eglise locale grâce aux images hagiographiques.
Prendre pour objet ce prieuré et ses peintures invite à aborder la géographie canoniale du diocèse et son articulation avec les réseaux monastiques, la politique épiscopale, la réforme canoniale, l’instruction et la culture spirituelles mais aussi les enjeux de pouvoir, d’autorité et de territoire.
Le but de ce livre qui dépasse celui de la stricte monographie thématique est ainsi de contribuer à rendre compte de la richesse des mentalités médiévales.

Cécile Voyer a fait ses études au Centre d’Etudes Supérieures de Civilisation Médiévale de Poitiers. Elle est actuellement maître de conférences à l’Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3.

Please reload

Featured Posts

Les acteurs du patrimoine en Limousin

February 3, 2020

1/7
Please reload

Recent Posts

December 22, 2019

Please reload

Archive
Please reload