Les émaux de Limoges à décor profane - Autour des émaux du Cardinal Guala Bicchieri

Disponible dans les librairies aussi le dernier livre sur les émaux limousin : "Les émaux de Limoges à décor profane - Autour des émaux du Cardinal Guala Bicchieri" Publié à l'occasion de l'exposition Les émaux de Limoges à décor profane. Autour des collections du cardinal Guala Bicchier, du 13 avril au 29 août 2016. Le cardinal Guala Bicchieri (Verceil, vers 1160 - Rome, 1227), fondateur de l'abbaye Saint-André de Verceil, rassembla une belle collection d'émaux limousins. Pièce majeure de la production limousine, ou Œuvre de Limoges, cœur de l'exposition, est le grand coffre orné de médaillons et de pentures en émail champlevé. Mis au jour dans l'église de l'abbaye Saint-André de Verceil,

Inconcevable et dommage

Depuis plus de sept années nous oeuvrons pour la promotion du patrimoine Limousin et la valorisation de son histoire, depuis plus de deux années nous développons notre site limousin-medieval.com en complément de cette page facebook vue par près de 16 000 passionnés ... il ya quelques mois le CRT Limousin édite son magazine Lim&You avec un article sur "la splendeur du Moyen Age" en Limousin, et pas un mot sur notre initiative ! Depuis plus de six mois après de nombreux emails, pas une réponse de la part du CRT et de son directeur !? INCONCEVABLE et dommage.

Exposition : Ostensions 2016. « Ostendere » : Les métiers d’art au cœur des ostensions

Les métiers d’art au cœur des OstensionsExposition estivale à la Cité des Métiers et des Arts du 8 avril au 30 septembre 2016.Le projet proposé cette année, est d’EXPOSER un patrimoine vivant, millénaire, particulier au diocèse de Limoges, de MONTRER châsses, reliquaires, chasubles et autres œuvres d’Art souvent très anciennes portant le monde des ostensions.C’est en contant l’histoire des ostensions, leurs origines, leurs rites, les confréries de Limoges que le visiteur sera amené à cheminer pour appréhender le bel ouvrage. En effet, plus encore et au-delà de cette tradition séculaire, il s’agit de transmettre des objets et avec eux le travail de l’artisanat d’art. Nous proposons donc une v

Exposition : Les émaux de Limoges à décor profane. Autour des collections du cardinal Guala Bicchier

Des médaillons, des boucles de ceintures ou des coffrets âgés de plus de 900 ans... tous ornés d'émaux à motifs profanes. Des émaux qui ont été réalisés au XIIe et XIIIe siècle à Limoges. A l'époque, Limoges était surtout réputée dans toute la Chrétienté occidentale pour sa production d'émaux à caractère sacré : des objets de culte qui voyageaient à travers toute l'Europe. Il faut dire que la ville était alors très bien située sur les voies de communication. La production profane des ateliers limousins, en revanche moins connue, est parvenue jusqu’à nous en plus petit nombre. Si les experts supposent que cette production fût importante, il semble malgré tout difficile d’en évaluer l’am

Derniers posts
Archives
Recherche par mots clés